Comment organiser les activités ?


Un journal

Tenir un journal des activités est intéressant, au moins dans un premier temps. Il nous permet de noter les activités proposées (promenades, jeux de recherche, endroits à explorer, jeux de débrouillardise,…), mais aussi les réactions de nos chiens (excité, serein, hésitant, craintif, réactif,…).

Nous pouvons vérifier d’une part que les activités sont variées (différents lieux de promenade, rencontres d’inconnus, variations des jeux et des cachettes,…) et d’autre part que l’évolution de notre chien est respectée (il n’est pas blasé / il arrive à gérer la progression des difficultés).

Quelles que soient les activités proposées, il est important de laisser notre chien :

  • observer et analyser avec tous ses sens,
  • prendre des initiatives et des décisions,
  • faire une pause si besoin,
  • faire face à des difficultés.

Observer et analyser avec tous ses sens

Toute activité engendre la mise en action des sens (un seul ou les 5 à la fois). Une promenade signifie : sentir chaque poteau ou brin d’herbe; regarder voler un papillon ou passer une voiture; écouter les oiseaux chanter ou le vent dans les feuilles d’arbre, sentir les différents revêtements du sol avec ses coussinets, goûter l’eau d’une flaque ou mâchouiller un morceau de bois. Pour pouvoir analyser et mémoriser chaque élément de son environnement, il faut du temps.
Pendant la promenade, par exemple, laissons notre chien marcher où bon lui semble autour de nous. Peut-être que le grillage d’un jardin ou un poteau électrique seront très intéressants. Et si cet arbre portait une odeur encore inconnue… Laissons nos chiens explorer à leur rythme, s’arrêter, explorer de nouveau et repartir.

Maya absorbée par l'observation d'une cascade

Maya absorbée par l’observation d’une cascade

promenade-travaux

Des travaux: barrière, gravas et odeurs à analyser pour Sugus

Prendre des initiatives et des décisions

Si un chien trouve intéressant d’explorer notre manne de linge ou le dessous d’un meuble ? Tant que la sécurité du chien n’est pas menacée, laissons-le faire. Un chien curieux est un chien en bonne santé !

 

Faire une pause si besoin

Pendant la promenade notre chien peut avoir besoin d’une pause. S’arrêter, la truffe au vent, et regarder passer le monde est un plaisir rare.

Pendant l’exploration d’un environnement enrichi ou encore pendant une activité masticatoire, un temps de repos peut être le bienvenu.

Il en va de même pendant une activité de débrouillardise : il est inutile d’insister pour que le chien continue. Peut-on obliger quelqu’un à se concentrer ? Non ! Par contre, s’octroyer une pause pour mieux reprendre par la suite est la solution idéale. Faisons de même pour notre chien.

Faire face à des difficultés

Nous avons tendance à protéger les chiens de petite taille, que nous prenons dans nos bras et que nous véhiculons d’un endroit à un autre. Ces chiens connaissent parfaitement nos bras, notre cou et notre menton. Mais que connaissent-ils du reste du monde ?

Un chien craintif provoque la pitié et, pour le protéger, nous le gardons à l’écart de ce qui le met en difficultés. Si nous organisons des activités en prenant soin de laisser le temps et l’espace suffisants à notre chien craintif, il apprend par lui-même qu’il est capable de faire des choses. Chaque petite victoire est alors une récompense pour notre chien, qui acquiert un peu plus de confiance en lui, au fur et à mesure des difficultés qu’il a réussi à surmonter.

Pour les activités et jeux que nous organisons, il est important d’évaluer le niveau de difficultés en s’adaptant aux capacités de notre compagnon : des exercices trop difficiles entraînent échec sur échec et risquent de faire perdre à notre chien sa confiance en lui, alors que des exercices trop faciles manquant de challenges, peuvent frustrer notre chien. A nous de choisir ce qui lui convient le mieux, physiquement et mentalement.

 

A RETENIR

  • Tenir un journal peut nous aider à organiser des activités adaptées et variées ;
  • Varier les plaisirs, en respectant l’évolution et le rythme de notre chien ;
  • Un chien curieux est un chien en bonne santé (observer, prendre des initiatives) ;
  • Les pauses sont autorisées car bienfaisantes ;
  • Des activités équilibrées pour un chien équilibré.

 

activités pour chiens épanouis stimulations mentales et jeux d'olfaction

Activités pour chiens épanouis