Quand débutent les activités de nos chiens ?


Les chiots commencent à s’activer dans la nichée, avec leur maman et leur fratrie. Nés aveugles et sourds, les chiots sont déjà capables dès la naissance de goûter, de sentir par l’olfaction et de sentir par le toucher. L’éleveur (qu’il soit professionnel ou que ce soit la personne chez qui est née la nichée) peut disposer quelques doudous de matières différentes. Les 3 sens dont bénéficient les chiots, sont alors sollicités.

La vue et l’audition sont acquises entre le 11e et le 13e jour. Deux jours après l’acquisition de la vue et de l’audition, l’éleveur peut disposer un objet auprès des chiots. Ils commencent à découvrir le monde petit à petit (une seule nouveauté à la fois : un humain, un tuyau, un carton, un sac, un jouet, un coussin, un son,…). Trop en faire pourrait stresser la nichée : trop de bruits, de personnes, d’objets, de manipulations,…

Entre 2 semaines et 2 semaines et demie, les chiots peuvent ramper et regarder en dehors de leur terrier quelques instants, avant que leur maman ne les fasse rentrer.

A partir de 3 ou 4 semaines, on peut les laisser explorer graduellement et en douceur. Ils découvrent un nouveau monde rempli de stimuli. Il suffit de laisser les chiots faire des choix, sans les forcer ou les contraindre. Ils prennent peu à peu de l’indépendance et apprennent à être curieux.

L’apprentissage est plus efficace si nos chiens (comme les humains d’ailleurs) apprennent les choses par eux-mêmes. Il faut bien sûr veiller sur la nichée, pour assurer la sécurité de chaque membre, mais il est important de laisser les chiots découvrir et tester leur environnement.

L’âge idéal pour quitter la nichée est entre 9 et 12 semaines. C’est au nouvel adoptant de prendre le relais. Afin que notre nouvelle recrue puisse se sentir en sécurité, il lui faudra :

    • de l’eau, 24h / 24 et 7j /7 (aucune restriction),
    • de la nourriture (au moins 3 repas, mais si possible, 4 ou 5 repas par jour),
    • faire ses besoins régulièrement,
    • dormir (± 20 h / 24)[1],
    • ne pas rester seul[2].

chiots berger allemand et labrador dorment ensemble

Les chiots se sentent en sécurité si ils peuvent dormir en communauté

Découverte des voitures passant devant le jardin berger allemand

Découverte des voitures passant devant le jardin

Pensons à préparer la maison pour son arrivée : les différents lieux pour manger, boire, se soulager, dormir. Lorsque le chiot a rejoint notre domicile, laissons-lui le temps de s’acclimater : tout ce qu’il connaissait jusque-là a disparu et il se retrouve dans un nouvel univers. Laissons-lui deux ou trois jours pour faire connaissance avec son nouveau lieu de vie et ses nouveaux compagnons de jeu (humains, chiens ou autres).

Après l’acclimatation à son nouvel environnement, nous pouvons lui proposer de débuter des activités, en respectant toujours son évolution et son expérience du monde. Un chien né à la campagne n’est pas habitué aux bruits et aux odeurs de la ville. Un chien né en ville ne connait pas les cris des animaux de fermes et n’a probablement jamais vu ou entendu de tracteurs.

La chronologie reprise ci-avant est celle d’un chiot mais notre nouveau compagnon pourrait être un adulte. En cas d’adoption d’un chien adolescent ou adulte, il est également important de préparer la maison pour son arrivée et de le laisser s’y acclimater avant de commencer les activités. Selon les prédispositions naturelles de notre chien (« j’ai peur de rien – je fonce dans tout », « pas à l’aise avec ma nouvelle vie », « j’aime bien mes nouveaux copains », « je suis terrifié par ce nouvel environnement »,…), nous prendrons soin de le mettre à l’aise avec sa nouvelle vie, si besoin, et de toute façon d’adapter les activités à ses connaissances du monde et ses capacités physiques et mentales.

 

[1] Pour un sommeil de qualité, le chiot doit se sentir en sécurité. Cela signifie qu’il ne doit pas rester seul : si un humain ou un autre chien est présent, le chiot sait que ce compagnon montera la garde et qu’il ne risque rien.

[2] Le chien est un animal social, qui a naturellement besoin de contacts et de compagnie. Si notre mode de vie nous oblige à laisser notre chien à la maison, il est essentiel de lui apprendre à rester seul ou de lui trouver un compagnon ou un dog-sitter.

 

A RETENIR

  • La découverte du monde commence avec la maman et la fratrie ;
  • Laissons nos chiens faire des choix, sans les forcer et les contraindre ;
  • Assurons le sentiment de sécurité de notre nouvelle recrue (manger, boire, dormir, faire ses besoins, avoir des contacts sociaux) ;
  • Respectons l’évolution et l’expérience de notre chien (chien des villes > < chien des champs).

activités pour chiens épanouis stimulations mentales et jeux d'olfaction

Activités pour chiens épanouis